Introduction

C’est grâce au vingtième siècle et à ses bouleversements de la condition féminine que la mode est devenue celle que l'on connaît aujourd’hui. Ce siècle a été marqué par les deux grandes guerres mondiales qui se sont succédées. Ces guerres ont modifié les comportements des femmes et bouleversé leurs habitudes car durant ces périodes les hommes devaient combattre à la guerre et elles se retrouvaient donc seules à l'arrière. Changement de mentalité, esprits féminins en rébellion et aspiration à une vie moins conformiste auront eu raison sur les siècles passés, chargés de conventions et de traditions. Le 20ème siècle et ses perturbations forment des femmes libérées, dans l’espoir d’une vie plus moderne, voulant faire oublier ce passé qui les paralysait dans un corset et dans une Société ou leur place les forçait à rester en retrait. Ce siècle aura été un combat pour ces femmes, elles qui ont voulu prendre leur rêves au sérieux, continuer de croire que le meilleur est possible, souffler sur la réalité un vent d’optimiste. Pas de l’angélisme béat, non ! Mais un bel optimiste. Le sentiment têtu qu’il faut être actrice de sa vie. Et c’est avec leurs aspirations qui les ont tirées vers le haut, et 10 cm de talons en plus qu’elles ont vu le monde différemment.

On se demande alors comment l'évolution de la mode vestimentaire depuis le début du XXème siècle traduit-elle la transformation de la condition féminine?

On verra d'abord que les transformations se sont opérées différemment selon les classes sociales, entre les femmes plus aisées qui créaient la mode et les familles plus modestes qui, manquant de moyens, ne pouvaient suivre la haute couture ou la mode présentée dans les magazines. Dans ces familles beaucoup de vêtements étaient faits à la maison par les mères et les filles puisque les vêtements étaient trop coûteux. Nous étudierons ensuite que le vêtement, à mesure que les demandes se sont fait entendre, est devenu pratique, car les femmes travaillent. Elles expriment le besoin de vêtements plus confortables comme des robes plus légères ou des pantalons. Cela engendre des femmes plus indépendantes, une évolution des mentalités. Les jupes se raccourcissent et le rapport au corps change, elles osent exposer leurs jambes, vont à la plage, dansent le charleston ! Nous constaterons donc enfin que les vêtements raccourcissent, les femmes s’émancipent, affirment leur corps et leur féminité. Nous étudierons chacune de ces parties en fonction d’un découpage stricte du siècle en trois sous-parties qui se séparent en 1945, après la 2nde Guerre Mondiale, et en 1960, début des années hippies, de la révolution sexuelle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site